Rive droite et Ermitage

DSC_6281

Le palais d’hiver du tsar Pierre le Grand a été converti en musée, le musée de l’Ermitage. Pour apprécier les dimensions de l’édifice, il faut traverser la Neva et admirer l’ensemble depuis l’autre rive. L’autre rive est plus industrielle, mais n’est pas inintéressante pour autant. En revanche, se promener dans St. Petersburg constitue un exercice physique qui peut devenir rapidement conséquent, car la ville est très étendue. Simplement traverser la Neva en aller-retour en empruntant les deux ponts qui ferment le port constitue une belle marche d’une heure.

Visiter l’Ermitage est un exercice de patience (en tous cas, ce l’était en 2007). L’ancienne URSS avait transmis à la Russie de Vladimir Poutine son goût immodéré pour les files d’attente. Il valait la peine de faire appel à un guide professionnel qui disposait de coupe-files très efficaces.

DSC_6274

Lorsqu’on est fatigué de marcher, il existe un service de visites en bateaux qui permet de continuer la visite de manière agréable. A essayer absolument : contrairement au métro, il n’y a pas trop de pickpockets sur ces bateaux de promenade ressemblant aux bateaux-mouche parisiens.

DSC_6234

Image 1 parmi 19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.