Obsolescence programmée


J’ai déjà eu l’occasion de parler de mes préoccupations de chauffage à domicile. Ces préoccupations ont été à l’origine motivées par une information en provenance du constructeur de ma chaudière à gaz actuelle, ELCOTHERM pour ne pas le mentionner. En bref, il m’annonçait que la platine de commande de la chaudière ne pouvait plus être réparée en cas de panne car il était impossible de trouver des pièces de rechange pour cette platine (qui se résume à un simple circuit imprimé avec quelques composants électroniques soudés dessus).


Malgré le bon état de la chaudière proprement dite, cela m’avait incité à entreprendre des démarches en vue de passer à un système plus moderne et basé sur des énergies à priori renouvelables, en l’occurrence une pompe à chaleur air-eau qui après expertise semblait constituer la solution la plus appropriée pour mon cas spécifique. Le fabricant de ma chaudière à gaz actuelle, ELCOTHERM donc, a jugé utile de me faire une offre pour une solution de ce type. A cette occasion, je n’avais pas manqué de pointer du doigt l’attitude quelque peu cavalière du constructeur, qui décide de ne plus proposer de remplacement à une simple platine de commande alors que la chaudière proprement dite fonctionne encore de manière optimale. Le représentant du constructeur m’avait alors assuré que les pièces de rechange étaient totalement irremplaçables (« vous savez, l’électronique, c’est si vite périmé, …« ), qu’ils n’y étaient pour rien, que c’était comme ça et que je n’avais qu’à changer ma chaudière. Je lui avais tout de même fait remarquer que son excuse était peu vraisemblable, surtout vis-à-vis de quelqu’un qui n’est certes plus en activité professionnelle, mais qui a tout de même travaillé dans le domaine de l’électronique et de l’informatique pendant toute sa carrière. A l’heure actuelle, redessiner un circuit dont on connaît le schéma est un jeu d’enfant (que l’on donne à traiter à un ordinateur), et l’utilisation de circuits intégrés spécifiques à une utilisation particulière (ASIC, Application Specific Integrated Circuit) et autres PLD (Programmable Logic Device) ou FPGA (Field Programmable Gate Array) ainsi que de systèmes tout-en-un (SOC, System On a Chip) permet de créer un nouveau design en très peu de temps et à peu de frais; mais soit on n’est pas au courant de ces évolutions chez ELCOTHERM, soit on aime bien se moquer des clients. Et en dépit du fait que le constructeur se permette de forcer la main du client pour changer de système, il ne consent aucun rabais sur le système neuf.


Bien évidemment, j’ai choisi en conséquence un autre constructeur et une autre offre, en dépit de l’installateur qui m’avait fait une offre qui semblait raisonnable et qui donnait une certaine impression de sérieux, mais basée sur du matériel provenant d’un constructeur que j’ai jugé peu soucieux de sa clientèle.


Entretemps, la guerre en Ukraine (ou l’opération militaire spéciale de Poutine, si vous préférez) a fait grimper les prix du gaz, et fait craindre à terme pour l’approvisionnement. La demande en pompes à chaleur air-eau a explosé, si bien que les principaux constructeurs ne parviennent plus à suivre la demande. ELCOTHERM, entre autres, est en rupture de stocks. L’un de mes voisins, qui possède le même équipement que moi, s’est vu proposer il y a peu le remplacement de sa platine de commande pour un prix (certes exagéré) de quelques milliers de francs; cette même platine qu’il y a trois mois, on m’avait certifiée irremplaçable.


Bien sûr, nécessité fait loi. Mais apparemment, la nécessité n’est pas la même selon que c’est le client ou le fournisseur qui l’éprouve. La loi non plus, d’ailleurs.


ELCOTHERM n’est pas le premier, et sans doute pas le dernier, à user de l’obsolescence programmée pour tenter de booster ses ventes, à l’image de Apple qui avait été un précurseur dans l’utilisation de ce procédé à large échelle. Pour Apple, cela continue à marcher plutôt bien; je ne suis en revanche pas certain que ce qui fonctionne pour des smartphones (des intelliphones, corrigeraient les Québécois, des bises au Québec !) marche aussi bien pour des systèmes de chauffage. En ce qui me concerne, je ne leur ferai certes pas de publicité, sinon négative.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.