Auberge de Salanfe

Alors qu’ Antème est écrasé par les parois verticales du versant Nord des Dents du Midi, Salanfe au contraire, situé au-dessus du vallon de Van, regarde les parois plus délitées et plus débonnaires du versant Sud. Jusqu’au début du vingtième siècle, Salanfe était un pâturage un peu marécageux, une cuvette dominée à l’Ouest par la Tour Saillère, au Nord par les Dents du Midi et au Sud par le Luisin, le col de la Golette et le col d’Emaney, passages sur les Marécottes et Emaney (voir aussi Champéry-Chamonix). La construction d’un barrage de retenue a transformé la cuvette en un lac au bord duquel trône une auberge bien fréquentée.

Stitched PanoramaEn hiver, l’auberge est fermée, mais de nombreux skieurs atteignent Salanfe depuis les Marécottes par le col de la Golette. Certains descendent directement sur Van lorsque la route est ouverte; Van où des amis iront les récupérer en automobile; d’autres plus physiques traversent le col de Susanfe pour dormir à la cabane homonyme en prévision de l’ascension de la Haute Cime. Les derniers enfin feront la Haute Cime à skis en aller-retour dans la journée avec parfois le retour par le col de la Golette, mais l’effort physique est considérable, d’autant que la descente de la Haute Cime à skis n’est pas vraiment une entreprise facile et demandede bonnes conditions de neige et une technique accomplie pour être faisable sans risques inconsidérés.

En été, on gagne le cirque de Salanfe depuis le camping de Van d’en Haut, par un chemin bien aménagé avec des échelles, en une bonne heure, voire une heure et demie de marche. Sur le trajet du Tour des Dents du Midi, on parvient à Salanfe en venant de la cabane de Susanfe en trois heures environ. Après s’être restauré et remis de ses efforts, il peut être intéressant (surtout si l’on n’a pas prévu d’aller plus loin) de gagner en une petite heure le col du Jorat pour admirer la vue sur les Gagneries et la plaine du Rhône jusqu’au lac Léman. En juillet, la montée au col du Jorat permet d’admirer une flore variée et exubérante.

Salanfe2L’auberge propose des chambres très confortables pour ceux qui voudraient séjourner sur le site. En plus du Tour des Dents du Midi, on peut aussi envisager le passage sur le vallon d’Emaney, puis sur celui de Barberine et Emosson par le col d’Emaney et le col de Barberine. Attention toutefois aux panneaux indicateurs : les horaires qui y sont mentionnés sont souvent fantaisistes; il vaut mieux se renseigner à l’auberge, ou faire confiance en sa carte géographique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.