ECOPOP

Ecologie et Population : une nouvelle initiative populiste qui délivre le message simple suivant : La planète est polluée par l’homme, s’il y a moins d’humains, il y aura moins de pollution; donc, supprimons (ou au moins diminuons drastiquement) la population. Simple et clair, non ? Sauf que l’initiative préconise de fermer les frontières du pays des nains de jardin, et de distribuer deux -trois cartons de préservatifs et de pilules contraceptives aux sous-humains de l’extérieur pour qu’ils fassent le boulot de leur côté.

Mais on ne préconise pas vraiment de limiter la population de nains de jardin : simplement limiter les autres. Il n’y aura jamais assez de nains de jardin, c’est bien connu… Mais le cynisme de cette proposition va beaucoup plus loin; sous le couvert mensonger de préoccupations écologiques, c’est des motivations isolationnistes et  racistes qui sont prônées par l’initiative. Que les autres arrêtent de procréer, pour faire de la place aux nains de jardin : en substance, c’est ce qui se dégage de ce texte nauséabond. C’est pourtant un fait  que le pays des nains de jardin serait probablement aussi gravement touché, parce qu’une telle initiative obligerait pas mal de gens des couches moins aisées de la population à émigrer sous d’autres cieux : pas de travail en raison d’industries en faillite, donc émigration et donc abaissement de la population, surtout en l’absence d’immigration. Mais ceci, l’initiative se garde bien de le dire : on ne fait tout de même pas ce genre d’initiative en disant le vérité, n’est-ce pas ? On a bien retenu la leçon de Reblochon.

C’est regrettable, parce que la discussion mériterait d’être engagée : quel avenir voulons-nous ? Mais une telle discussion ne peut se faire dans le seul pays des nains de jardin : c’est d’une auto-suffisance insupportable que de simplement l’envisager. Le comble, c’est de proposer de financer des capotes ou des pilules aux pays pauvres; parce que c’est les pauvres qui font plus de gosses qui polluent, on est bien d’accord ? Ils ont pas le fric pour se payer une télé alors ils baisent au lieu de regarder une série débile comme les gens civilisés et écolos que nous sommes, c’est bien ça ? En fait je parle de capotes; mais c’est peut-être des pinces à castrer qu’il faudrait prévoir, non ? Messieurs les écolonazis, votre initiative est trop nauséabonde pour qu’elle puisse susciter un dialogue qui pourtant serait bien nécessaire. L’écologie est complexe, l’objet le plus complexe probablement de notre terre; qu’elle puisse servir de refuge à des idées aussi nauséabondes et immondes n’est qu’une autre facette de cette complexité. Peut-être que pour certains d’entre vous, il y avait un sentiment louable au départ : le résultat est impardonnable, et vos visées sont simplement et définitivement inhumaines.

Il n’est pas impossible que cette initiative passe la rampe, car les nains de jardin sont et restent des nains, malgré l’amour que je porte à mon pays. Ce sera la fin des nains de jardin; le suicide annoncé par l’ineffable Arnaud Montebourg enfin réalisé. J’espère seulement que dans ce cas, vous aurez la dignité d’assumer, ce que Reblochon n’a pas su faire. Mais bon, dans son cas, c’est beaucoup moins grave…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.