Chutes du Niagara

Les chutes, panoramique de Skylon Tower

Lorsque Champlain décrit, souvent émerveillé, les paysages de l’Amérique du Nord, au XVIème siècle, il dit redouter que ces paysages ne soient dans l’avenir dégradés par de trop nombreux visiteurs. Il est heureux qu’il n’ait plus la possibilité de se rendre aux chutes du Niagara, bien qu’il ne les ait sans doute pas vues de ses propres yeux, mais dont il connaissait parfaitement l’existence. Niagara Falls, c’est Las Vegas en plus (beaucoup plus) moche et en moins (beaucoup moins) intéressant. Reste la fantastique impression de puissance devant ces chutes pas très hautes, mais au débit impressionnant bien qu’artificiellement réduit.

Retour à l’index