Loetschentaler Höhenweg

Longue ballade avec un dénivelé faible sur un parcours agréable, cette promenade se prête admirablement à un week-end où la voiture serait tombée en panne. On peut se procurer un billet Lausanne (ou Genève/Fribourg/Neuchâtel/ Gaumoëns-le-Jus…) Leuk-Leukerbad Fafleralp-Goppenstein-Bern-Lausanne (…) à n’importe quelle gare CFF; prévoir une marge suffisante dans votre horaire, car il y a pas mal d’endroits bien sympathiques où un rafraîchissement, voire un petit en-cas-viande-séchée-fondue-fendant-dessert-café peuvent prolonger le parcours notablement… et alourdir les jambes pour la suite du parcours tout de même assez conséquent.
La vue est belle sur tout le parcours, en particulier à partir de la Rinderhütte au Torrenthorn, mais aussi le long du Loetschental, face au Bietschhorn, fierté de la vallée.


Difficulté : Piéton

Altitude, Dénivelé : départ Rinder Hütte 2310m, Restipass 2626m, Fafleralp 1787m
Horaire global : 8-9 heures

Matériel : Bons souliers préférables. Il est facile de se restaurer en chemin.


 

De la gare CFF de Loèche, prendre le car postal pour Loèche-les-Bains, puis se rendre (10 min. à pied) au départ de la télécabine du Torrenthorn qui va nous mener à la Rinderhütte. De là repérer un chemin par ailleurs bien marqué qui part en montée au Nord-Est et mène au Restipass; ce chemin passe vers un petit lac (Wysse See) depuis lequel le chemin passe en flanc de coteau, tout d’abord, (Dorbeggen), puis remonte un petit vallon au bout duquel le Restipass est bien visible. Franchir le col, et redescendre le vallon qui s’ouvre au-delà jusqu’à quelques chalets, la Restialp. C’est ici que commence réellement le « Loetschentaler Hoehenweg ». On va depuis ici rester sensiblement à la même altitude (2100-2000m) pour le restant de la promenade. Depuis Restialp, un chemin permet en principe de descendre directement sur Ferden. Continuer en direction de Kummenalp (possibilité de se restaurer) puis Hockenalp et enfin Lauchernalp, la station de ski du Loetschental. Il est possible de redescendre en télécabine sur Wiler depuis Lauchernalp, et de nombreux restaurants permettent de se sustenter. si l’on décide de s’arrêter pour un repas, il peut être intéressant de remonter quelque peu vers les hauts de Lauchernalp, un peu au-dessus d’un petit télésiège en principe inactif en été, pour gagner un restaurant assez rustique, se voulant cabane de montagne, et possédant une magnifique terrasse ensoleillée. La suite de l’itinéraire gagne d’abord Weritzstafel, puis gagne Tellistafel par une petite descente (1865m). A Tellistafel, il est aussi possible de profiter d’une sympathique terrasse. On gagne ensuite le Schwarsee, et enfin Fafleralp où le car postal permet de revenir sur Goppenstein.

A noter qu’à Fafleralp, il est possible de prolonger le plaisir en passant la soirée à l’hôtel Fafleralp, un cadre magnifique dans les mélèzes, et une cuisine réparatrice. Le lendemain, avant de quitter la vallée, on pourra encore faire l’excursion de Fafleralp vers la Anenhütte, à l’architecture un peu surprenante, mais située à proximité de quelques merveilleux petits lacs faisant face à la Lötchenlücke.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.