Lower Sabie

Peut-être le plus beau camp du parc Krüger. Quelle ambiance le soir, lorsque l’on se couche dans un abri-tente, à dix mètres des hippopotames dont on entend les mugissements impressionnants et tout proches ! Le restaurant du camp propose une magnifique terrasse qui domine la rivière Sabie, offrant le soir un spectacle unique.

Lower Sabie mérite que l’on s’attarde un peu, et que l’on s’inscrive à des « Night Trail » (excursions de nuit) à la recherche des animaux nocturnes. En août (le plein hiver de l’hémisphère Sud) ces promenades sont assez fraîches, et méritent une petite laine.

Seule ombre au tableau : Lower Sabie est assez proche de la frontière avec le Mozambique, d’où partent nombre de braconniers; d’ailleurs, des pistes accessibles aux véhicules tout-terrains permettent de relier la région de Lower Sabie à la frontière mozambiquaine. En conséquence, on croise souvent des véhicules officiels avec des gardiens équipés d’armes de guerre, car la lutte contre le braconnage a pris localement un caractère de lutte armée. Certains braconniers n’hésitent plus à s’équiper de lance-roquettes portatifs (« bazookas« ), et de nombreux gardiens du parc ont été ainsi les victimes de leur devoir de protection des animaux et des visiteurs du parc Krüger. La cible du braconnage reste dans le parc Krüger le rhinocéros, essentiellement.

Autres camps fréquentés : Berg-En-DalOlifants, Mopani, Satara, Pretoriuskop et Skukuza.

DSC_0511

Image 1 parmi 49

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.