De Bourg St.Pierre à Mille

La cabane de Mille est le passage traditionnel entre le val de Bagnes et le val d’Entremont; on utilise volontiers le col homonyme pour relier Lourtier dans le val de Bagnes à Liddes dans le val d’Entremont. La cabane sert aussi de gîte d’étape dans le cadre du tour du val de Bagnes, voire du tour des Combins.

Je vous propose ici une approche différente, qui permet de parcourir le haut val d’Entremont de Bourg St. Pierre à Liddes en passant par le col de Mille et la cabane homonyme. Au début de juillet, les champs escarpés au-dessus de Liddes sont couverts de magnifiques fleurs alpestres qui valent le déplacement, indépendamment de la magnifique vue sur le massif du Mont Blanc et les Combins, le fond du val d’Entremont et le Vélan complétant l’horizon.


Difficulté : Facile; attention tout de même s’il y a des passages enneigés dans la traversée de la Vuardette à la cabane de Mille par le sentier du haut.

Dénivelé : Bourg St.Pierre 1632 mètres, cabane de Mille 2472 mètres, Liddes 1346 mètres.

Horaire : 4 heures de Bourg St Pierre à la cabane de Mille; mais les amateurs de fleurs mettront plus longtemps ! 1 heure 30 pour descendre à Liddes.

Période favorable : début juillet, quand la floraison est à son apogée.

Matériel : Souliers de montagne bien profilés. La présence de névés, voire de neige fraîche en fin de parcours, n’est pas improbable.

De Bourg St.Pierre, on peut partir du bivouac Napoléon ou de la route forestière au départ de l’itinéraire de la cabane du Vélan. On se dirige d’abord vers Azerin, d’où l’on poursuit par un chemin sensiblement à plat (attention, la bifurcation au-dessus d’Azerin est peu marquée) qui épouse la courbe de niveau au-dessus du val d’Entremont. On traverse  successivement sur les alpages de Creux du Mâ (que l’on traverse tout en haut de l’alpage sans passer près de l’étable), puis le torrent d’Allèves, pour parvenir au Coeur, puis à la Vuardette. Au début de juillet, à ce stade, on aura vu assez de fleurs de montagne pour toute la saison ! De là, en début de saison, et selon l’enneigement, il vaut mieux redescendre à Erra d’en Haut pour remonter à la cabane; mais par conditions satisfaisantes (pas trop de neige), on continue sur la même courbe de niveau par le point 2493m et quelques escarpements rocheux pour finalement redescendre sur le col de Mille et la cabane homonyme.

La dernière fois que je suis passé par là, l’accueil à la cabane était excellent, et la soupe-assiette valaisanne bien accueillie par un estomac affamé (le petit verre d’accompagnement aussi d’ailleurs).

On redescend à Liddes par Erra d’en Haut, puis par le raccourci bien indiqué; mais il est aussi possible d’emprunter la route qui offre quelques beaux points de vue à la descente sur le haut val d’Entremont. Attention aux transports en commun : le car postal, à Liddes, est la seule option possible, et après 18 heures, cela peut ne pas suffire…

Notons que le site Wanderland propose une option légèrement différente au début, avec un chemin un peu plus confortable et plus court, dans le cadre du Tour des Combins. Mais en période de floraison, le passage par Azerin me semble en valoir la peine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.