Plan-Névé
Cabane de Plan-Névé
Union des Patrouilleurs alpins de la division de montagne 10

La cabane de Plan-Névé est située au fond du vallon de l'Avançon, dans les Alpes Vaudoises, et est accessible depuis les Plans-sur-Bex en un peu plus de deux heures environ.

La vocation de la cabane est tout d'abord militaire; il n'y a pas de grandes courses à effectuer depuis là. Encore que l'arête Vierge soit considérée comme une très jolie course d'arêtes, avec une vue exceptionnelle sur les Alpes Valaisannes. Le Grand Muveran est également accessible depuis la cabane, mais il faut aimer la caillasse. Le passage sur Anzeindaz par le col des Chamois est aussi possible, mais attention aux vires herbeuses, faciles mais traîtres. Une grande classique est la traversée du col du Pascheu (utilisée dans le cadre du trophée du Muveran). Du col, accessible par un itinéraire assez alpin (chaînes installées, crampons souvent utiles, voire parfois nécessaires), on peut soit plonger dans le vallon de la Derbonne en direction de Derborence, soit traverser en direction de la cabane Rambert. Ces deux itinéraires font d'ailleurs partie du tour des Muverans.

Plan-Névé, cela a longtemps été d'abord Lili, la gardienne. On montait à Plan-Névé pour rendre une visite à Lili Burger, et à son mari Joos. Le gardiennage a changé depuis que Lili a quitté son poste, en 2001, après nous avoir encore permis un banquet mémorable devant "sa" cabane. Je ne suis pas retourné à la cabane depuis, du moins en période d'ouverture officielle; elle est tenue actuellement par deux charmantes gardiennes que je me réjouis de rencontrer à l'occasion

La montée s'effectue depuis Pont-de-Nant, accessible en voiture depuis Bex et les Plans. Le chemin d'accès est confortable, et permet de nombreux arrêts sympathiques pour gens non pressés. De nombreux animaux peuvent être observés si l'on monte de bonne heure (lagopèdes, chamois, aigle, et malheureusement aussi moutons, mais que fait le loup ?). Compter deux heures en montant normalement, mais il est agréable de monter en une petite journée, avec casse-croûte arrosé aux Outans, excursions photos, etc... Pourquoi ne pas vivre la montagne aussi sous un aspect épicurien ?

En hiver, seule la traversée du Pascheu est souvent courue, dans le sens Pont de Nant - Derborence. La descente du col du Pascheu sur Plan-Névé est possible par bonnes conditions, mais doit être considérée comme difficile, même si la neige est parfaite. Enfin, on peut descendre à skis du col des Chamois à la cabane Plan-Névé, dans le cadre d'une traversée hivernale d'Anzeindaz à Pont de Nant (noter qu'il y a plus simple !); cette descente spectaculaire est difficile, et nécessite de très bonnes conditions (exposé, fort danger d'avalanches).

Auteur : Markus Jaton
(02.2003)