Document sans titre
Cabane Monte Rosa
(section Monte Rosa)

Monte Rosa est une grande, très grande cabane. Inutile d'y chercher le calme et la tranquillité, comme dans d'autres cabanes semblables, (le Hoernli, par exemple), le temps n'est pas à la contemplation. N'y étant pas retourné depuis pas mal de temps, suite à des expériences assez négatives, je ne dirai rien de plus de l'accueil.

Monte Rosa est très facile d'accès. Le plus court chemin est de monter au Gornergrat depuis Zermatt. En hiver, on continuera par la télécabine du Stockhorn pour gagner le glacier et on traversera presqu'à l'horizontale en direction générale ouest jusqu'à une barre de rochers que l'on franchit tant bien que mal. On est pratiquement au-dessus de la cabane : une courte traversée horizontale, puis une petite descente suffisent.
Noter que pour les amateurs de calme et de tranquillité, cet accès très facile pourrait servir de bon prétexte à amener du matériel de bivouac et un petit "pique-nique" de derrière les fagots, et de s'éviter ainsi l'ennui d'une cabane trop souvent bondée et des nuits pénibles avant un effort tout de même conséquent. Au-dessus de la cabane, il y a en effet pas mal d'endroits propices à un bivouac; bien équipé, le bivouac ne sera probablement pas plus inconfortable qu'un dortoir très rempli.
En été, on part du Gornergrat pour descendre sur le Gornergletscher. La cabane est visible de très loin par temps dégagé. Signalons enfin un accés intéressant, pour l'hiver et le printemps (donc, à skis !) : monter au petit Cervin, contourner le Breithorn, franchir le Schwarztor et descendre le Schwärzegletscher en direction du Gornergletscher (le parcours peut s'avérer délicat !). Dès que possible, obliquer au sud en direction de la cabane (attention, crevasses !), et mettre les peaux de phoque en arrivant sur le Gornergletscher.

Les possibilités sont nombreuses, mais l'accueil tend à les limiter. La pointe Dufour et Nordend, plus haut sommets des Alpes après les deux sommets du Mont Blanc, se font presque systématiquement depuis la cabane Monte Rosa. Le Jägerhorn et la Cima di Jazzi, en revanche peuvent se faire au départ de Zermatt dans la journée par les remontées mécaniques, ce qui permet d'éviter bien des déconvenues. Les autres sommets du Mont Rose peuvent se faire depuis l'Italie (Quintino Sella, Nuova Mezzalama, Balmenhorn, Citta di Mantova, Gnifetti, Margherita, etc...) de manière plus simple et surtout plus agréable ! La traversée sur Saas Fee par l'Adlerpass et Brittania peut aussi se faire dans la journée, si le temps reste froid, en raison des forts risques d'avalanche dans la montée à l'Adlerpass.