loriaz

 

Chalets de Loriaz

 

Les chalets de Loriaz sont situés au-dessus de Vallorcine, dans le haut val du Trient, en France. L'accès de Vallorcine est aisé, puisque les 4*4 parviennent pratiquement au refuge ! En revanche, la traversée depuis Emosson par les traces de dinosaures et le col de la Terrasse est assez alpine. Sans être exceptionnelle, la vue sur les glaciers du Tour et d'Argentières, ainsi que sur le Mont Blanc est superbe; en saison, le plateau de Loriaz est un véritable jardin de fleurs

Le refuge ne peut pas être considéré comme réellement indispensable pour la réalisation de courses, mais il est bien pratique pour les randonneurs modestes, ou pour des familles qui désirent faire de petites étapes, mais néanmoins réaliser d'intéressantes traversées. On peut atteindre Emosson en moins de deux heures par le col du Passet, ou en quatre heures, voire un peu plus, par le col de la Terrasse. Aucun tour ne passe nommément par Loriaz. On peut également, par le col de la Terrasse, rejoindre le Tour du Ruan.

Accueil remarquable des gardiennes (Dominique Ancey et Germaine Garnier) du refuge. Le réfectoire est une merveille de rusticité de bon aloi; et ces repas ! La soupe, les pâtes et les desserts...comme quoi un foie gras n'est pas forcément indispensable pour vivre un repas somptueux ! Le dortoir est à l'unisson : propre, sympathique à part une poutre (d'ailleurs rembourrée) basse à l'entrée qui guette les têtes des gens à la vessie surmenée, la nuit. Le refuge est fermé l'hiver, mais en fait, il ne présente aucun intérêt pour le skieur - alpiniste. Il est recommandé de réserver si l'on désire passer une nuit aux chalets de Loriaz : il arrive assez souvent que soient organisées de petites fêtes au refuge, ou que des groupes investissent les lieux.

On accède aux chalets de Loriaz en deux heures depuis Vallorcine (chemin carossable, raccourci confortable à travers la forêt), mais on y arrivera probablement de préférence d'Emosson par le col du Passet (une sinécure, mais beaux points de vue sur les glaciers du Tour et d'Argentières) ou encore par le col de la Terrasse (petit piolet pas forcément inutile en début de saison, impraticable en hiver). Ce dernier itinéraire est à recommander absolument, puisqu'il permet de visiter le site du vieux Emosson, le site des empreintes de dinosaure (spectaculaire, mais plutôt en fin de saison, surtout si la neige est abondante), et débouche sur un col très alpin gratifié d'une vue magnifique. Si vous avez avec vous une personne impressionable, il faut vous attendre à quelques difficultés à la descente du col...

Loriaz est le seul belvédère de la haute vallée du Trient, au-dessus de Vallorcine. Comme mentionné précédemment, il ne fait partie d'aucun des circuits traditionnels. Mais il serait bête de se priver de la satisfaction de cette visite dans le cadre du tour du mont Blanc, du Ruan ou de la vallée du Trient.
 


Auteur : Markus Jaton
(12.1999)