bordier

Cabane Bordier

Située rive droite du Riedgletscher, au-dessus du Mattertal, la cabane Bordier n'est pas très fréquentée en hiver, un peu plus l'été. Son accès n'est pas difficile (quatre heures de Gasenried au-dessus de St. Nicolas en été), mais les courses qui partent de cette cabane sont assez longues, à part peut-être le Balfrin ou l'Ulrischshorn, également accessibles depuis la cabane des Mischabel. Le site du Riedgletscher mérite pourtant amplement une visite, voire plus. Bordier peut servir aussi de point de départ à une traversée unique dans les Alpes, comparable uniquement à celle des sommets du Mont Rose, qui est l'intégrale des Mischabel : Dürrenhorn (4035 m), Hohberghorn (4219 m), Stecknadelhorn (4241m), Nadelhorn (4327 m), Lenzspitze (4294m), Dom (4545 m), Täschhorn (4491m), Alphubel (4206m), Allalinhorn (4027m)... Quelle belle moisson de 4000 en trois ou quatre jours, en utilisant au besoin les cabanes des Mischabel, du Dom, le bivouac de l'Alphubeljoch, et la cabane Brittannia ! Cette dernière est pourtant plus souvent choisie comme point de départ de cette exceptionnelle traversée, pour des raisons essentiellement techniques (difficultés à la montée).

En hiver, l'accès depuis Gasenried est long et présente des secteurs délicats en cas de conditions douteuses. Il est en revanche possible aussi d'accéder depuis les pistes de ski de Grächen. A skis, les buts se limitent surtout au Balfrin et à l'Ulrichshorn. Le Nadelhorn (sommet non skiable) ou le Hohberghorn sont à considérer comme des buts difficiles en hiver, avec une descente encore plus difficile.

De Gasenried, on traverse d'abord le village en direction générale Sud sur une route goudronnée, et on parvient bientôt à un panneau indicateur vers la cabane. A l'arrivée au glacier de Ried, après une longue montée sur le chemin bien marqué, il faut traverser le glacier (chemin indiqué par des poteaux plantés dans la glace), et accéder au petit promontoire sur lequel est situé la cabane.